uk football betting tips and predictions footballtipsbetting.com latest soccer betting tips uk

iPhone : il est enfin là ! (ou presque)

Premier contact
Relativement petit, il dispose d’un écran de 3,5 pouces de large à la qualité incroyable, puisqu’il est composé de 160 pixels par pouce, d’un poids de 135 grammes, le tout pour 11,6 mm d’épaisseur ! Ce nouvel écran est tactile, ce qui permet de s’affranchir d’un clavier, très sensible, il gère le multitouche, c’est-à-dire que l’on peut y mettre plusieurs doigts comme sur le trackpad des derniers ordinateurs portables de chez Apple, procurant un véritable confort d’utilisation. La connectique de l’appareil est impressionnante, puisqu’il dispose d’une prise mini-jack pour le son, d’un micro, d’un connecteur pour l’iPod (et oui !), de trois capteurs permettant de savoir si l’écran est utilé ou non, réglant ainsi la luminosité de l’écran pour optimiser la batterie (par exemple, lorsque vous téléphonez, l’écran se met en veille de lui-même). Il dispose aussi d’un caméra pouvant prendre des photos d’une qualité de 2 Megapixels. Au niveau des réseaux, il reconnaît automatiquement le WIFI, le BlueTooth 2.0 et GSM quadribande et EDGE pour l’internet haut-débit disponible seulement aux Etats-Unis (technologie de Cingular). La batterie elle permet plus de 16h en écoute audio et 5h en mode appel, vidéo et navigation internet.


Trois en un
L’iPhone représente bien plus qu’un téléphone ordinaire car il rassemble à lui seul :
un iPod, un téléphone et un PDA très avancé(s). Commençons par la fonction iPod, l’iPhone permet d’embarquer de la musique, de la vidéo, des podcasts, ainsi que des émissions de TV et des photos. Possédant une mémoire de 4 ou 8 Go suivant le modèle, cela correspond à l’espace disque d’un iPod nano. Du coté de l’utilisation, c’est en Cover Flow, apparu dans la version 7 d’iTunes, qu’Apple a fait son choix. Dirigeant le tout avec les doigts, la simplicité est extrême. Les fonctions présentent sont les mêmes que sur un iPod. Pour la photo, nous avons une interface ressemblant étrangement à iPhoto. Il est à savoir que la synchronisation des données se fait sous Mac, mais aussi sous PC !

Pour la fonction téléphone, le nouvel appareil siglé par la Pomme présente une technologie quadribande GSM/EDGE permettant les appels téléphonique normaux. La gestion du Carnet d’adresses et des contacts se gère comme un téléphone normal suivant l’interface nouvelle de l’iPhone (nous allons y venir ci-après). L’appel en multiconférence est possible, suivant la démonstration faite en direct par Steve Jobs. Les SMS ont eux aussi la possibilité de faire chat, suivant les sons et l’interface d’iChat.

Enfin, la fonction PDA, qui n’est plus vraiment PDA tant les possibilités de l’appareil sont vastes. Tout d’abord, l’interface est celle d’OS X, puisque l’iPhone tourne à partir de ce système. On retrouve ainsi les animations Core, l’interface Aqua…, ainsi que 11 applications par défaut. Parlons de la connection internet, disponible aisément par Safari, eh oui, le premier navigateur digne de ce nom sur un téléphone gérant le “rich HTML”. On peut donc consulter toutes les pages web sur son iPhone et même plusieurs, grâce encore à Cover Flow permettant de passer d’une page à une autre, le tout du bout des doigts, et, comble de la chose, deux petites tapes du doigt et hop, votre fenêtre bascule en mode plein écran (utilisable aussi dans d’autres applications, comme dans la vidéo en “mode iPod”). Du côté des courriels, l’application Mail se retrouve elle aussi intégrée dans l’iPhone, permettant la lecture en POP3 ou IMAP des messages électroniques. Avec un accord récent passé avec Cingular, la consultation VoiceMailest possible, et de bonne qualité. De plus, Yahoo aussi fait partie des précieux soutiens de Steve Jobs, puisque la firme offre gratuitement la possibilité de consulter ses mails par l’iPhone. Mais quid du partenariat Google ? Google, lui, offre une application qui se nomme Google Maps. Vous pouvez ainsi commander une place de ciné à côté de chez vous, ou vous faire livrer une pizza en passant par ce service d’une grande simplicité.Et mes Widgets ? Les Widgets sont directement intégrés à l’iPhone, ceux fournis de base sur OS X sont ceux de l’iPhone, fonctionnant de la même manière.

Conclusion
Ce n’est plus un téléphone, malgré son nom, l’iPhone est le debut de ce que l’on pourrait appeler l’ultra-ordinateur-portable. Possédant tout le nécessaire pour garder contact sur presque tous les réseaux connus (internet, GSM, Bluetooth, WIFI…), Apple montre encore une fois sont goût pour l’avant-gardisme, laissant les concurrents sur place, tant la distance qu’impose l’iPhone est énorme. Mais seul l’avenir nous dira l’ampleur de cette sortie. Tout ce qui est sûr c’est l’incroyable possibilité de ce “téléphone” et que l’on a pas fini de parler de lui. Les informations utiles, l’iPhone sortira en juin aux Etats-Unis, pas avant la fin de l’année 2007 pour l’Europe. Il est commercialisé à 499$ pour la version 4 Go et 599$ pour 8 Go, ce qui fait de ce produit, comme souvent chez Apple, un produit peu abordable lui donnant le statut d’appareil de luxe !

Author: Nat

Share This Post On