uk football betting tips and predictions footballtipsbetting.com latest soccer betting tips uk

Narnia

Le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique est le second et le plus connu des sept romans de la série Narnia. Le film, qui a coûté 90 millions d’euros, devrait être le premier de cinq films. Il surfe sur le succès du Seigneur des Anneaux et des adaptations en cours d’Harry Potter.
Sortie Nationale : mercredi 21 décembre

 

medium_susan_edmund.3.jpgAprès Tolkien et son monde fantastique, les studios Disney partent à l’assaut d’un best seller vendu à plus de 200 millions d’exemplaires : Les Chroniques de Narnia. Inspiré d’un roman écrit par C.S. Lewis, un ami du célèbre auteur du "Seigneur des Anneaux", le film fera son apparition sur les écrans de la planète.

 

L’HISTOIRE
L’aventure pour tous de C.S. Lewis suit les exploits des quatre frères et sœurs Pevensie – Lucy, Edmund, Susan et Peter – en Angleterre pendant la seconde Guerre Mondiale – qui pénètrent dans le Monde de Narnia à travers une armoire magique pendant un jeu de cache-cache dans la maison d’un mystérieux professeur.
Dès l’arrivée, les enfants découvrent un pays magique, autrefois en paix, peuplé d’animaux parlants, de nains, de faunesm de centaures et de géants, mais plingé dans un éternel hiver par la malfaisante Sorcière Blanche, Jadis. Avec pour guide le noble lion Aslan, les enfants vont se lancer dans une incroyable aventure afin de libérer Narnia…

C.S LEWIS , qui est il exactement?
C.S. LewisLewis a poursuivi sa passion pour la littérature en devenant professeur de lettres à Oxford. Là, il s’est lié d’amitié avec d’autres passionnés, comme le Professeur J.R.R. Tolkien. Pourtant, malgré tout ce qui unissait ces amis à Oxford, il y avait une différence de taille. Depuis son adolescence, Lewis ne se considérait plus chrétien. Tolkien et d’autres amis continuaient à croire en ce Christ qui, pour Lewis, n’était qu’un mythe comme les autres.

Croire ou ne pas croire ?

Une lutte acharnée s’ensuivit dans le cœur de Lewis, qui ne voulait pas croire, mais qui était de plus en plus convaincu de la véracité de la foi chrétienne. Il dit de lui-même qu’il a cru à contre-cœur à l’existence d’un Dieu créateur, et un peu plus tard, à la vérité sur Jésus-Christ. Il a cru que cet homme, qui avait réellement vécu il y a 2.000 ans, était le Fils de Dieu, le Sauveur des hommes par sa mort et sa résurrection. Cette foi, d’abord intellectuelle, s’est mue en relation profonde avec le Christ. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, Lewis a sillonné l’Angleterre, partageant sa foi avec des millions de personnes. Ses discours sont réunis dans des livres (tel que : "Les Fondements du Christianisme") qui ont toujours une grand influence aujourd’hui. Celle-ci est surtout due à la lucidité de son analyse en tant que théologien. Mais c’est dans les années d’après-guerre, quand l’Europe se relevait difficilement de son épreuve, que Lewis a compris qu’il pouvait aussi mettre ses dons littéraires au service de sa foi.

Le monde fantastique de C. S. Lewis
INFO SUR CS LEWIS: http://www.samizdat.qc.ca/vc/biog/Lewisbio.htm
En 1950, il a sorti une histoire pour enfant, le premier des sept livres de “Narnia”, qu’il a dédié à Lucy, la fille d’un ami proche. L’Armoire Magique regroupe tout ce que Lewis, enfant, aimait le plus. Le lecteur suit la petite Lucie alors qu’elle joue à cache-cache dans une vieille armoire quand soudain elle se retrouve projetée comme par enchantement dans un autre monde. La première personne qu’elle y rencontre est un faune. Quelques pages plus loin, c’est Monsieur et Madame Castor qui accueillent Lucie, revenue cette fois-ci avec sa sœur et ses deux frères. Ce sont les castors qui protègent les enfants de la Sorcière Blanche : reine maléfique qui domine sur Narnia depuis des siècles.

CS Lewis, l’auteur des « Chroniques de Narnia », est considéré comme un penseur et écrivain majeur du 20ème siècle en Angleterre et dans le monde anglophone en général.
Son œuvre, une quarantaine de livres, répartis dans des genres aussi divers que la science-fiction, la critique littéraire, la biographie, le fantastique ou l’apologétique, nous révèle un penseur allégorique et visionnaire, complet et de grand talent, qui a su comprendre en profondeur et transmettre en des termes accessibles certaines des questions les plus profondes que l’être humain se pose

La Sorcière Blanchemedium_jadis2.jpg
Quel enfant n’a pas imaginé de se trouver transporté un jour dans un autre monde, un monde qui ne suit pas les règles du nôtre, un monde où des choses arrivent qui ne se passent nulle part ailleurs ? C. S. Lewis a connu cette passion lui-même. En tant qu’enfant il écrivait déjà des histoires d’animaux qui accomplissaient des actes héroïques. Et son imagination s’enflammait des légendes et de mythes qu’il lisait : des mythes remplis d’êtres étranges comme les faunes ou les licornes. Des mythes remplis aussi des tragédies qui retraçaient souvent les hauts faits des dieux grecs ou nordiques.


Mmedium_aslan1.3.jpgais qui est ce Roi-Lion ?
« Est-ce un homme ? Lucie demande timidement.
Bien sûr que non ! Aslan, c’est le roi de la forêt, et le fils de l’Empereur-d’au-delà-des-mers. Ce ne peut être qu’un lion, le Lion, le grand Lion.

Aslan… roi légitime, dont le règne a été usurpé par la Sorcière Blanche. Aslan… fils de l’Empereur, qui revient régler le mal qui domine sur son pays, et qui doit un jour donner sa vie pour le vaincre. Chacun des quatre enfants a une expérience différente avec lui, mais ils apprennent tous à le respecter et à l’aimer. La petite Lucie est celle qui, plus que tout autre, donne son cœur au Lion, et le suit avec confiance et avec amour. Elle aura trois occasions de visiter Narnia (des visites racontées dans trois des sept Chroniques). A la fin de la troisième, quand elle se rend compte qu’elle ne pourra plus revenir, elle éclate en sanglots.
Ce n’est pas tant Narnia, dit-elle à Aslan. C’est vous. Nous ne pouvons pas vous rencontrer dans notre monde. Comment pouvons-nous vivre sans vous ?
Mais je suis aussi dans ton monde, lui répond Aslan. Simplement, j’ai un autre nom là-bas. Si je t’ai amenée à Narnia, c’était aussi pour t’aider à mieux me connaître dans ton monde. 
»



LE FILM QUI FAIT COULER BEAUCOUP D’ENCRE
Dossier du magazine "La vie"

L’hebdomadaire français "La vie" a publié un dossier sur Narnia qui présente la relation entre les évangéliques américains et le film. On parle également du message chrétien du livre.

medium_vie-narnia1.jpgmedium_vie-narnia2.jpgmedium_vie-narnia3.jpgmedium_vie-narnia4.jpg 

 

 

Depuis cinquante ans, des millions de jeunes, surtout dans les pays anglophones, se sont plongés dans le monde de Narnia. Certains en sont sortis avec la même soif que Lucie, de connaître dans notre monde celui qu’ils avaient appris à aimer là-bas. D’autres lecteurs sont passé complètement à côté du symbolisme biblique de ces livres, en n’y voyant que des histoires pleines de rêves et d’aventures.

Après le succès du film tiré du livre de Tolkien, "Le Seigneur des Anneaux", Hollywood s’est tourné vers l’œuvre de Lewis, ami de Tolkien, dont les livres sont empreints d’un même esprit (bien que le symbolisme biblique est plus direct chez Lewis). Quand L’Armoire Magique sortira sur les écrans en décembre, les chrétiens auront une occasion peu fréquente de partager leur foi par un film ludique, dont l’histoire est passionnante.

Une occasion rêvée d’augmenter la culture chrétienne du français moyen
Vu l’ignorance regrettable du français moyen quant aux faits de base de l’Evangile, nos amis ne verront pas tout de suite, la signification d’Aslan et de son action dans le film. Car Aslan n’est autre que Le Christ lui-même. A nous donc de partager avec eux, non seulement la foi que C. S. Lewis a voulu communiquer dans son histoire, mais notre expérience personnelle avec celui qui a changé nos vies. Et pour se préparer, pourquoi ne pas déjà lire le 1er tome du « Le Monde de Narnia : L’Armoire Magique ? ». Le lire avec vos enfants, le partager avec des amis… Pourquoi pas ?

DU CÔTE DES EVANGELIQUES…
Des mouvements évangéliques chrétiens aux Etats-Unis ont soutenu le film, voyant des parallèles entre les histoires de CS Lewis et les histoires de la Bible. "Nous croyons que Dieu communiquera l’évangile de Jésus-Christ à travers ce film", a affirmé au journal Lon Allison, le directeur du centre Billy Graham de l’Illinois.

INTERVIEW EXCLUSIF AVEC LE REALISATEUR DU FILM (extrait)
Le message de l’histoire de Narnia est toujours aussi pertinent aujourd’hui. Quel est votre sentiment à ce propos ?
Pour moi, les principaux messages concernent la famille, le sacrifice et le pardon. Je n’imagine pas meilleurs messages pour le monde d’aujourd’hui, particulièrement le pardon. Le monde serait bien plus agréable si nous pouvions oublier les vieilles querelles et pardonner.

Que représente à vos yeux le personnage d’Aslan le lion ?
J’ai toujours aimé les fauves à cause d’Aslan ! J’aime la peur et l’admiration qu’ils suscitent, la fascination qu’ils exercent sur nous tout en nous terrifiant. Je crois que c’est la raison pour laquelle C.S. Lewis a choisi un lion pour ce personnage puissant et omnipotent.


Quelle a été votre approche envers le propos chrétien en filigrane très discuté que l’on trouve dans les livres ?
Mon approche a été simple : faire un film fidèle au livre de C.S. Lewis. C’est un livre qui a été lu par des générations et interprété différemment par un grand nombre de gens au fil des ans. Je crois que le film lui est fidèle de la même manière : si vous trouvez une signification spirituelle dans le livre, vous la trouverez dans le film. Si vous avez aimé l’aventure de l’oeuvre écrite, vous aimerez celle du film…

rf English version Le 31/10/2005 – © Disney Enterprises, Inc. & Walden Media. All rights reserved

Interview avec Andrew Adamson, réalisateur

DANS LES COULISSES
…un "coup d’oeil" sur les artistes qui ont participé à ce film, des artistes chrétiens!!!!
Il y a aura 3 projets de CD en relation avec le film "Le monde de Narnia: le lion, la sorcière blanche et l’armoire magique". Voici un bref aperçu de ces albums:
– Bande son du film
Album d’inspiration chrétienne
– Album pour les enfants

medium_narnia-cd-cover-inspiration.jpeg 

 





ALBUM D’INSPIRATION CHRETIENNE
Bethany Dillon BethanyDillon.com
Chris Tomlin christomlin.com
David Crowder Band davidcrowderband.com
Delirious? delirious.co.uk
Jars of Clay jarsofclay.com
Jeremy Camp JeremyCamp.com
Kutless kutless.com
Nichole Nordeman nicholenordeman.com
Rebecca St. James rsjames.com
Steven Curtis Chapman  StevenCurtisChapman.com
tobyMac  tobymac.com

medium_bd.jpegmedium_ct.jpegmedium_dcb.jpegmedium_del.jpegmedium_joc.jpegmedium_kl.jpegmedium_nn.jpegmedium_rsj.jpegmedium_tm.jpegmedium_jc.jpeg 

 

 

 

 INFO
Le caractère spirituel du film « Le monde de Narnia » a été renforcé par la sortie le 27 septembre du 1er CD inspiré par Narnia, en effet ce CD a été enregistré par des artistes chrétiennes très connu sur la scène pop américaine. Disney avait prévu de sortir un CD séculier inspiré par Narnia le 25 octobre, mais il semble que ce CD soit au mieux retardé. Mitchell Leib, président de la division musique de Buena Vista film Unit espère pouvoir sortir cet album avant la sortie du film le 9 décembre. Il semble qu’il y a eu des problèmes de production et qu’il est toujours dans l’attente de l’enregistrement du groupe Evanescence pour le morceau final du film. La planification de cet album a été rendue plus compliquée par des décisions de dernières minutes sur comment la musique devait s’intégrer au film.

Le problème est que pour l’instant, seulement un seul album est sur le marché ce qui fait pencher la balance du côté du public chrétien et le reste est d’identifier Disney comme une compagnie religieuse, ce qui pourrait décourager des gens d’aller voir le film, nous rapporte Chris Ahrens, éditeur de Risen, un magazine de San Diego qui explore les convictions religieuses des acteurs du divertissement.

Ce premier album est joué sur plusieurs radios séculières, environ 16 radios ont rajouté le premier single de Steve Curtis Chapman sur leurs playlistes. Il faut dire que cet album a été pensé pour être reçu par une audience large, qui n’a pas forcément d’arrière plan chrétien.

 L’industrie du divertissement est en train de se rendre compte aux Etats-Unis du potentiel énorme que représente le fait religieux, « La passion du Christ » a connu un énorme succès et beaucoup espère surfer sur cette nouvelle vague. Disney n’est pas en reste puisqu’elle a signé un contrat pour promouvoir le film avec la même compagnie qui s’est occupée de la promotion du film « La passion du Christ ». Le monde de Narnia est très connu dans les milieux anglophones et très apprécié par les Chrétiens car le lion Aslan a des traits communs à l’histoire du Christ.

Il faut finalement noter qu’il n’a jamais été question de créer un film « chrétien » avec le Monde de Narnia. Le livre explore différents sujets qui pourront être interprété de différentes manières selon la compréhension de l’auditeur. L’auteur du Monde de Narnia, C.S Lewis n’était pas intéressé à créer un récit allégorique, mais il voulait écrire une bonne histoire. Il est parti avec l’idée d’une supposition: "Que ce passerait-il si le Christ venait à vivre dans un pays comme Narnia".

Source: thejournalnews.com, nytime.com

Author: Nat

Share This Post On